Blog

Les 5 choses à savoir pour louer son premier appartement

L’entrée dans le supérieur, c’est souvent l’heure du premier appartement. Afin d’éviter les déconvenues et de se ruiner pour son logement, Le Figaro Étudiant fait le tour des pièges à éviter au moment de signer son bail.

1. Le contrat de location: attention à la durée

Aussi appelé contrat de bail, il est très encadré par la loi. Pour une location meublée, la durée du bail doit être d’un an minimum. Pour un appartement non meublé, cette durée est portée à trois ans. Cela ne signifie pas pour autant que vous devrez rester impérativement pour toute la durée du bail, mais vous ne pourrez être mis à la porte par votre propriétaire avant qu’il n’arrive à terme. Pour partir, il vous suffira de le notifier à votre propriétaire et de respecter la durée de votre préavis: un mois pour les meublés, ou trois mois pour les non-meublés. Les clauses imposant de rester un minimum de temps dans le logement, de payer une année d’avance d’un coup, ou vous interdisant de faire ce que vous voulez dans votre appartement (avoir un chien, fumer, etc…) sont interdites et seront donc considérées comme nulles en cas de procès.

2. Le montant du loyer: il est parfois encadré

Lors d’une nouvelle location, si le montant du loyer est supérieur au loyer maximum autorisé (le loyer de référence +20 %), vous pouvez solliciter une baisse de loyer auprès de votre propriétaire et le remboursement des trop-perçus pendant un délai de 3 ans.

3. L’état des lieux: soyez vigilant

Bien souvent négligé par les étudiants, il s’agit pourtant d’une étape cruciale de l’emménagement. En effet, presque tous les problèmes ou détails qui ne sont pas signalés sur l’état des lieux d’entrée pourront être imputés au locataire. Autant dire que mal réaliser ce document peut coûter très cher au moment du départ, surtout si le propriétaire est un peu malhonnête.

 

 

4. Le contrat d’électricité: à votre nom

Que ce soit auprès de l’opérateur historique ou chez l’un de ses concurrents, il est impératif de faire établir un contrat en son nom pour l’électricité, voire pour le gaz si nécessaire. Ne pas le faire vous fera courir le risque d’une coupure de votre accès au courant. Les factures que vous recevrez pour ces services pourront ensuite vous servir comme justificatif de domicile.

5. Les vendeurs de liste: attention arnaque

Durant une recherche d’appartement, certaines agences vous proposeront peut-être de vous fournir une liste d’appartements accompagnée des coordonnées de leurs propriétaires en échange d’une somme d’argent. Si cette pratique reste tolérée, il n’en reste pas moins que ]les arnaques fréquents :appartements déjà loués ou ne correspondant pas aux descriptions, numéros plus attribués… Même si vous êtes désespéré de trouver un logement, gardez bien à l’esprit que les quelques centaines d’euros dépensés pour ces listes seront généralement perdues.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend